L’accès à la terre en question près de Nantes

À Nantes, ce 24 mars, avait lieu une grande manifestation de soutien à la Zone d’Autonomie Définitive de Notre Dame Des Landes (44) contre le grand projet inutile de l’Ayrault-Port.

L’artificialisation des terres, que ce soit pour des projets pharaoniques d’aéroport ou pour l’extension sans fin de zones commerciales ou de villes, sera LE fléau d’une société où le prix du pétrole dépassera rapidement nos imaginations actuelles. Notre mal-bouffe sortie tout droit des hyper-marchés, c’est autant de paysans en moins dans nos campagnes, et autant d’affamés au Sud, mais également bientôt ici… parmi nos voisins, nos amis, notre famille.

Lorsque l’on décide de supprimer 1650 Ha pour construire un aéroport inutile, on supprime ici 40 Ha pour une grande-surface, ici 250 pour une bretelle d’autoroute, et là 200 pour un nouvel “éco-quartier” en grande périphérie urbaine et qui n’a d'”éco” que ses retours économiques sur investissement… et pour lequel on a passé sous silence le passage des jardins familiaux résistants au bulldozer.

L’accès à la terre n’est pas une question de solidarité internationale, c’est une question de démocratie, et tout particulièrement de démocratie locale.

Comments are closed.